TEP 1 FDG.JPG

TEPSCAN FDG à Nîmes

Présentation de l'examen TEPSCAN FDG

TEP sont les initiales de Tomographie par Emission de Positons

On parle également de PET (en anglais) ou de PETSCAN, TEPSCAN, TEP-TDM.

Tous ces termes désignent le même type d'examen.

 

Il s’agit d’une modalité d’imagerie en médecine nucléaire reposant sur l’injection intraveineuse d’un radiotraceur faiblement radioactif. Ce traceur, le glucose marqué (FDG = Fluoro-Desoxy-Glucose) se fixe sur différents organes et permet d’en analyser le fonctionnement. Certaines cellules (tumorales, inflammatoires, infectieuses) consomment et captent davantage le glucose que les cellules normales.

 

Les principales indications sont la cancérologie, certaines pathologies infectieuses, ainsi que certaines maladies neuro-dégénératives.

 

Préparer l'examen TEPSCAN FDG

  • Durée de l’examen : prévoir 2 à 3 heures de présence dans le service, dont 15 minutes dans l'appareil d'imagerie.

  • Nutrition : cet examen nécessite d'être à jeun au moins de 6 heures. Cependant vous pouvez boire de l’eau et prendre vos médicaments habituels. Prévoir une collation après l’examen si vous le jugez nécessaire​​.

  • Contre-indication :  Grossesse. Pour les femmes sans moyen de contraception, merci d’appeler le secrétariat afin que nous vous prescrivions un test de grossesse ou réalisions l’examen à une période du cycle menstruel compatible.

  • Traitement médicamenteux en cours : si vous êtes diabétique et que vous suivez un traitement par Insuline, vous devez prendre votre traitement habituel le matin avec un petit déjeuner léger.

  • Apporter le jour de l'examen

​​

  • Votre carte vitale à jour

  • Une pièce d’identité

 

Déroulement de l'examen

1-Installation couché ou semi-assis dans un box individuel 

 

Après mesure de la glycémie capillaire au bout du doigt, un radio-manipulateur vous posera une perfusion dans une veine de l’avant-bras puis injectera le radiotraceur. 

Cette injection est indolore et sans risque. Il n’y a aucun effet secondaire. 

 

2-Temps d'attente : 1 heure

Il s’agit du temps nécessaire au radiotraceur pour se fixer sur les différents organes.

 

Pendant ce temps, vous devez rester couché sans parler et en bougeant le moins possible.

3- Réalisation du TEPSCAN

Vous serez installé sur le dos sur la table d’examen. Le TEP ressemble à un scanner.

Il ne faut pas bouger ni parler pendant l’examen. Vous pourrez respirer normalement.

 

La durée d’acquisition des images est d’environ 15 minutes. 

 
TEP 1 FDG.JPG
TEP 2 FDG.JPG
TEP 3 FDG.JPG
Résultats

Les résultats de votre examen : 

Après vérification par le médecin de la qualité des images réalisées, vous pourrez repartir chez vous.

Vous devrez ensuite consulter le médecin qui a demandé le TEP afin qu’il vous explique les résultats et la poursuite éventuelle de la prise en charge.

Le compte-rendu et les images seront disponibles pour votre médecin prescripteur le lendemain matin au plus tard par informatique et au bout de quelques jours par courrier postal.

 

Vous pouvez demander aux radio-manipulateurs vos codes confidentiels afin de récupérer votre compte-rendu sur notre site internet qui sera disponible au plus tard le lendemain matin.

Les tarifs de cet examen : 

Il n’y a pas de dépassement d’honoraires.

Le forfait technique (550 ou 1000 €) est pris en charge intégralement par votre caisse d’assurance maladie.

Le forfait intellectuel du médecin (89,54€) est pris en charge par votre caisse d’assurance maladie si vous êtes à 100%.

 

Si ce n’est pas le cas, vous devrez régler ultérieurement 26.86€ : une facture vous sera envoyée par courrier postal ou mail.

 
Questions fréquentes
  • Y a-t-il des allergies ? NON

 

  •  L’insuffisance rénale est-elle une contre-indication ? NON

  • Y-a-t-il une injection de produite de contraste iodé ? NON. Sauf si cela était expressément demandé par votre médecin, il n’y a pas d’injection de produit de contraste iodé.

 

  • L’examen est-il douloureux ? NON

 

  • Je suis claustrophobe, suis-je enfermé dans l’appareil ? NON. Cela n’a rien à voir avec une IRM. Même si l’appareil est proche de vous, l’examen est bien toléré par les personnes claustrophobes.

 

  • Y a-t-il des précautions à prendre dues à la radioactivité une fois l’examen terminé ? NON